Qu’est-ce que la cybercriminalité ?

hacker cybercriminalité

La cybercriminalité est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises comme pour les particuliers. La cybercriminalité est un problème croissant dans le monde entier. Elle touche tout le monde, indépendamment de l’âge, du sexe, de la race, de la religion, de l’origine ethnique ou du statut socio-économique. Nous allons expliquer ici ce qu’est la cybercriminalité, les risques encourus et comment se protéger contre cette menace.

Définition de la cybercriminalité

La cybercriminalité est un terme générique qui inclut toutes les activités illégales commises grâce à l’utilisation de la technologie. Ces crimes sont souvent appelés « cybercrimes », ou plus communément appelés piratage, vol d’identité, fraude en ligne, spam, hameçonnage, logiciels malveillants, etc. Le terme « cyber » fait référence à Internet, tandis que le crime fait référence à la loi.

La définition de la cybercriminalité varie d’un pays à l’autre, mais elle implique généralement toute activité criminelle qui se déroule sur Internet. En d’autres termes, la cybercriminalité peut être définie comme tout ce qui se passe sur Internet et qui viole les lois du pays.

Types de cybercriminalité

Il existe de nombreux types de cybercrimes, on compte parmi les plus connus :

L’usurpation d’identité : voler les informations personnelles de quelqu’un, telles que son nom, son adresse, son numéro de sécurité sociale, ses numéros de carte de crédit, ses numéros de compte bancaire, ses mots de passe, etc. Ces données sont ensuite revendues ou utilisées dans l’optique de commettre une fraude.

Les attaques DDoS : elles sont utilisées pour rendre un site Web inaccessible et détruire le réseau en surchargeant le site avec du trafic provenant de nombreuses sources différentes. Ce type d’attaque utilise des botnets qui sont des réseaux d’appareils infectés (ordinateurs) qui sont contrôlés par des pirates.

Le Phishing : envoi d’e-mails contenant des liens malveillants qui attirent des victimes sans méfiance à divulguer leurs informations personnelles. Les cybercriminels utilisent souvent des pages aux couleurs d’organismes officiels bien connus afin de duper leurs cibles.

Le Spam : envoi de messages électroniques non sollicités à des personnes qui ne les ont pas demandés pour promouvoir tous types de produits, parfois illégaux.

Les Logiciels malveillants : virus, vers, chevaux de Troie, logiciels espions, logiciels publicitaires qui infectent les ordinateurs et causent des dommages. Des cybercriminels sont spécialisés dans la conception de tels logiciels et les revendent ou les exploitent à leurs propres fins.

La Fraude en ligne : utilisation de méthodes frauduleuses pour voler de l’argent à d’autres. 

Le Piratage informatique / Violation de données : intrusion dans les systèmes et réseaux informatiques pour obtenir un accès non autorisé à des données, des programmes ou du matériel. Des pirates informatiques obtiennent illégalement des informations sensibles vous concernant, ou concernant une entreprise.

Les Ransomwares : un type de malware qui verrouille vos fichiers jusqu’à ce que vous payiez une rançon. Parfois, même après le paiement d’une rançon, vous n’obtiendrez pas vos fichiers. C’est une pratique qui s’est beaucoup répandue ces dernières années.

La Cyberintimidation : publication de commentaires et d’images diffamatoires sur Facebook, Twitter, MySpace, YouTube, blogs, etc. C’est malheureusement une cybercriminalité qui concerne les plus jeunes d’entre nous, attention donc aux réseaux sociaux.

Le Cyberharcèlement : communication indésirable envoyée par e-mail, SMS, messagerie instantanée, appels téléphoniques, etc.

Cyberterrorisme : actes de violence ou d’intimidation commis par des terroristes opérant à partir du cyberespace.

Cyberguerre : actions militaires menées par des gouvernements ou des entités privées sur Internet.

Comment vous protéger contre la cybercriminalité ?

La cybersécurité consiste à protéger nos actifs numériques, qu’ils soient physiques ou virtuels. Cela inclut tout, des informations personnelles à la propriété intellectuelle. Cela implique également la sécurisation de nos réseaux et systèmes, y compris les ordinateurs, appareils mobiles, serveurs, centres de données et autres infrastructures informatiques. Les professionnels de la sécurité doivent comprendre ce que signifie la cybersécurité afin de protéger efficacement les organisations et les individus contre les menaces posées par les pirates et les criminels.

Une bonne façon de commencer à en savoir plus sur la cybersécurité est de se renseigner sur les différents types d’attaques qui existent. Vous devez savoir comment elles fonctionnent, d’où elles viennent et quelles mesures une organisation doit prendre pour les prévenir.

De bonnes habitudes numériques sont votre meilleure défense contre la cybercriminalité. Vous devez éviter de télécharger des fichiers ou des applications auxquels vous ne vous attendiez pas. Vous ne devez entrer aucune information personnelle, sauf si vous êtes sur un site légitime. Appliquez toujours les mises à jour logicielles dès que possible. N’utilisez jamais de Wi-Fi public non crypté (dans les cafés, les aéroports) sans VPN. Utilisez des mots de passe forts et uniques, ne réutilisez pas le même mot de passe sur différents comptes. Une sécurité renforcée du routeur protège votre réseau domestique, vous pouvez également utiliser un firewall.

Ne vous fiez pas aveuglément au nom ou à l’adresse de l’expéditeur de l’e-mail. Méfiez-vous des pièces jointes et des liens dans les e-mails provenant de sources inconnues. N’hésitez pas à contacter l’expéditeur si vous avez besoin de plus de détails. Enfin, si vous ne souhaitez perdre aucune donnée, prenez l’habitude de sauvegarder tous vos fichiers importants sur un stockage externe.