Les astuces pour réaliser des économies d’énergie

Economies d'énergie

Que cela soit pour diminuer ses factures de gaz et d’électricité ou pour réduire son empreinte environnementale, de plus en plus de Français cherchent à faire des économies d’énergie. Pour cela, il existe de nombreuses solutions, qui peuvent aller de petits gestes du quotidien à des travaux de rénovation énergétique du logement.

Quels sont les gestes du quotidien pour faire des économies d’énergie ?

Si vous souhaitez réduire votre facture d’énergie, la première chose à faire est de faire le point sur votre consommation. Si vous possédez un compteur Linky, vous pouvez aisément faire la moyenne de votre consommation, voire, en regardant votre consommation en temps réel, isoler les appareils les plus gourmands de votre domicile. Cela permet de pouvoir savoir où sont les principaux postes de dépenses et donc, de flécher les mesures à prendre. Dans un cadre purement économique, il est également conseillé de vérifier que votre contrat d’électricité convient bien à vos habitudes de consommation. Une fois les postes de consommation les plus importants identifiés, vous pouvez vous lancer dans des calculs simples afin de déterminer si un remplacement par un appareil moins énergivore est rentable. Cela concerne principalement le gros électroménager, comme les frigos et les machines à laver. Les classements de consommation par lettre, de A à D, sont de bons indicateurs. Un appareil ayant la meilleure note consomme ainsi entre un et deux tiers de moins qu’un appareil recevant la note la plus basse. C’est donc un aspect à prendre en compte lors de l’achat : si les appareils les plus gourmands en énergie sont souvent les moins chers, ils peuvent être les plus coûteux sur le long terme.

D’autres astuces peuvent vous aider à réaliser des économies d’énergie. L’utilisation avec parcimonie de l’eau chaude par exemple. En effet, l’eau chaude est le deuxième poste de dépense d’un logement. Il est donc recommandé de prendre des douches plutôt que des bains, ce qui permet d’économiser également de l’eau. Dans le même registre, abaisser la température de lavage de vos vêtements permet de faire des économies. La production d’eau chaude est responsable de 90% de la consommation électrique d’un lave-linge ! D’autres aspects de la dépense énergétique d’un foyer sont régulièrement oubliés, comme la consommation des appareils en veille. Pour faire des économies, il est donc conseillé de les débrancher au maximum, ou encore de faire appel à des prises connectées pour gérer efficacement ses appareils. Enfin, à nouveau dans un cadre purement économique, on peut utiliser un comparateur d’énergie afin d’identifier qui, du gaz naturel ou de l’électricité, convient le mieux à votre mode de consommation.

Économies d’énergie : l’astuce des travaux de rénovation

Faire des travaux de rénovation énergétique de votre logement est le moyen de faire les économies d’énergie les plus conséquentes. Cela cible principalement un poste de dépense, le chauffage, responsable à lui seul de près de 60% de la consommation énergétique d’un logement. Il est maintenant obligatoire pour vendre ou louer un bien de fournir un DPE, un Diagnostic de Performance Énergétique. En faire effectuer un permet non seulement de se mettre en accord avec la loi, mais également de savoir si vous pouvez faire des économies d’énergie importantes. Le choix de votre moyen de chauffage, par exemple, influe beaucoup sur vos factures finales. Si votre domicile est équipé d’une vieille chaudière, vous pouvez alors faire de belles économies en installant à la place une pompe à chaleur, beaucoup plus efficace et économe.

Dans la même optique, faire isoler votre logement permet de faire des économies à court terme. En ne laissant pas la chaleur sortir, ou rentrer, il est possible d’économiser beaucoup sur sa facture de chauffage ou de climatisation. Ces travaux, bien que coûteux, permettent de faire de telles économies d’énergie qu’ils sont rentabilisés en seulement quelques années. De plus, l’état souhaitant aider les ménages à effectuer leurs transitions écologiques, de nombreuses aides sont disponibles et permettent donc de mieux s’équiper à bas coûts. Les aides les plus connues sont MaPrimeRenov’, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la réduction du taux de TVA sur les matériaux. A côté de ces aides nationales, il existe également de nombreuses aides locales, délivrées par les régions ou les collectivités locales. Cependant, pour avoir droit à des aides, il faut obligatoirement passer par un professionnel certifié RGE, pour Reconnu Garant de l’Environnement, pour effectuer ses travaux.